Les élèves du Kosovo nous répondent

Au cours de la conférence de Mars 2000, une liste de questions sur la vie des jeunes au Kosovo, posées par les participants, ont été envoyées au Kosovo. 

La communication en ce moment n'étaitt pas très simple : elles ont d'abord été traduites en anglais (parce qu'on ne trouve pas là-bas d'interprètes français-albanais), puis envoyées par satellite à l'équipe de Caritas Belgique qui se trouve a Gjakova, ainsi qu'à Olivier qui travaille avec CARE à Mitrovica.

A Gjakova, Marc-André et Axel les ont transmises à l'école Mustafa Bakija (celle qui a reçu la visite de Ronaldo). Les réponses (en anglais) nous ont été transmises par satellite, et elles ont ensuite été re-traduites en français.

A Mitrovica, Olivier les a transmises à Osman Rama, maire de Cabra. Il nous a transmis les réponses par satellite, et elles ont été placées en parrallèle avec celles de Gjakova. L'école de Cabra est toute petite, et fonctionnait encore sous tente à cette époque. Il n'y avait dans le village en ce moment qu'une poignée d'élèves.

La vie de tous les jours

Gjakova

Cabra

Que font vos parents ? comment gagnent-ils leur vie ?

  • Enseignant
  • Marchand de bicyclettes
  • Ouvrier
  • Travailleur dans une usine de moteurs électriques
  • Travailleur dans une usine de jus de fruits
  • Sans-emploi
Ils ne travaillent pas : depuis 1990 ils ont été chassés de leurs lieux de travail. On vit exclusivement d'assistance

Avez-vous des bibliothèques ? Quels livres avez-vous ?

  • Oui on a une bibliothèque, mais il y a très peu de livres parce que les Serbes les ont brûlés
  • J'ai Toy Story, Small Lulli, Tom Sawyer, des livres pour enfants et des livres pour grands
  • J'ai beaucoup de romans et d'autres livres
  • Des romans
  • J'ai un dictionnaire anglais
  • Mon grand-père m'a donné des livres, et mon papa a encore des livres qu'il utilisait à l'université
Non, tous les 273 bâtiments ont été brulés puis détruits au bulldozer

Avez-vous des animaux domestiques ?

  • Non, mais j'aimerais bien avoir un chien
  • J'ai un chien
  • J'ai un chat
Non, tout a été détruit - les chats, chiens et oiseaux ont été tués

Avez-vous des supermarchés ?

  • Il y a beaucoup de magasins qui s'appellent SuperMarket (en fait, ce sont des petits magasins qu'en Belgique on appellerait des épiceries)
Non

Avez-vous la télévision, des bandes video ?

  • Oui on a la TV et des videos comme Titanic, Terminator...
  • Oui j'avais des bandes videos, mais les Serbes (les sauvages !) me les ont prises
Non

Avez-vous des jeux video ?

  • Oui on a des jeux video, des jeux de football sur PC
Non

Vous avez des discothèques ?

  • Oui à Gjakova on a des discothèques
  • Oui il y a deux discothèques en ville, mais je n'ai que 14 ans alors je n'y vais pas
Non
Est-ce que les enfants des familles pauvres doivent aider leurs parent à gagner leur vie ?
  • Oui, les enfants des familles pauvres doivent aider leurs parents à gagner un peu d'argent
En ce moment, toutes les familles sont dans la même situation : ils aident à nettoyer les vestiges du village

Quelles activités sont offertes aux jeunes ? avez-vous des troupes scoutes ?

  • Les jeunes jouent au football, au basket, au volley, et certains aussi travaillent pendant leurs loisirs
  • Les sports et l'art
  • Le ping pong
  • (il n'y a pas de mouvements de jeunesse au Kosovo)
Aucune activité

Que font les jeunes après l'école primaire ? continuent-ils en général à l'école secondaire, ou vont-ils travailler dans des usines ?

  • Après l'école primaire, à Gjakova, les jeunes continuent en général à l'école secondaire et ne vont pas directement travailler. Ils ont le choix des études qui leur plaisent le plus.
Comme ils ne peuvent pas se permettre le prix du bus, seuls 10% continuent après l'école primaire

L'école

Gjakova

Cabra

Qu'est-ce qui a changé pour vous ?

  • Pendant les dix dernières années, les Serbes ne permettaient pas aux étudiants du secondaire de fréquenter leurs écoles. Ils ont dû étudier avec beaucpoup de difficulté, dans des maisons privées. Mais maintenant des organisations étrangères nous aident à reconstruire les écoles.
-

Comment parveniez-vous à étudier quand les écoles étaient détruites ?

  • On apprenait à la maison
  • On attendait qu'on reconstruise une école
  • Les écoles qui avaient été détruites ont été reconstruites par des organisations humanitaires
  • Il y a des enfants qui ont dû aller à l'école dans des tentes, mais maintenant la plupart des écoles sont reconstruites.
  • On a reporté la rentrée des classes en novembre à la place de septembre
  • Quand l'école était détruite on improvisait des classes dans des maisons
  • Quand les écoles étaient détruites on avait cours dans des maisons ou dans des mosquées
En ce moment, ils ont classe dans dans tentes très sombres non chauffées, avec des températures à l'extérieur de -17 à -27° C

Quel matériel scolaire avez-vous ? de quoi avez-vous besoin ?

  • On a toute sorte de matériel scolaire
  • On a des tableaux, des bancs, des chaises
  • On a besoin de livres, de cartes géographiques, de laboratoires de chimie, de livres d'Histoire
  • On a tout à part des ordinateurs
  • We have everything except computers.
  • On a quelques laboe des cartes ...
  • Il nous faudrait des ordinateurs, et quatre bus scolaires
On a seulement quelques livres, des cahiers et des crayons

Apprenez-vous les langues étrangères ? le Français ?

  • Oui on apprend les langues étrangères
  • En primaire, on apprend l'Anglais, et après on peut également choisir des cours de Français
Oui. L'anglais de la 5ème à la 8ème primaire. On n'a pas de professeurs pour le français

Est-ce que vous avez du chauffage ?

  • Non, toutes les écoles n'ont pas un chauffage qui fonctionne
  • Oui on en a
  • Des organisations étrangères sont en train de nous l'installer.
Non. 75% ne sont pas chauffées du tout

Quelles sortes de cours avez-vous ?

  • On apprend l'Albanais, l'Anglais, les maths, la biologie, la chimie, la physique etc
L'albanais, l'anglais, les maths, l'histoire, la géographie, la musique, l'art, l'éducation physique, la biologie, la chimie, la formation technique et l'éducation civique

Est-ce que vos classes sont suffisantes pour le nombre d'élèves ?

  • Oui. Nous sommes 38 en classe, et il y a assez de place
Il n'y a pas de classes du tout

De quelles fournitures scolaires disposez-vous ? des cartable ? des livres ? des cahiers ?

  • Dans notre école, on n'en a pas, parce que tout a été brûlé
  • Oui on a tout ce qu'il faut : des sac à dos, des cahiers et des gommes
voir question précédente 

L'école est-elle gratuite ?

  • Oui, complètement. On ne doit rien payer.
oui

Avez-vous un terrain de football ? Jouez-vous au foot ? avez-vous gymnastique ?

  • Oui, on joue football
  • Oui on a gymnastique
  • On a un petit hall de sports
il n'y a pas de terrain de football mais on joue quand même. On a gymnastique
Avez-vous des docteurs et des infirmières à l'école ?
  • On a un docteur et une infirmière
  • On a seulement un dentiste
Non
Quel est votre horaire ?
  • On va à l'école le matin et on rentre chez soi l'après-midi
  • De 8 heures du matin à 13 heures
  • On a six leçons de 40 minutes par jour, avec un break de cinq minutes entre chaque leçon
  • (la sitiuation peut être différente selon l'école : ici les élèves qui ont répondu vont à l'école seulement le matin parce que les bâtiments sont trop petits et qu'il y a une deuxième "vague" d'élèves qui va à l'école seulement les après-midis)
Les cours durent seulement trois heures dans les tentes ou les préfabs
Les professeurs sont-ils payés ? par qui ?
  • Les professeurs sont payés par l'UNMIK (United Nations Mission In Kosovo). Ils ne reçoivent pas assez d'argent
  • Ils sont payés par des ONG
  • Le salaire d'un professeur est à peine suffisant pour une personne seule
Oui. Ils ont reçu 200DM (4000 Francs belges) de l'UNMIK en novembre et décembre. Rien d'autre

Qui finance l'école ?

  • Les organisations gouvernementales et non-gouvernementales

L'école est-elle obligatoire ? pendant combien de temps ? Quel est le cycle scolaire au Kosovo ?

  • D'abord 8 années primaires, puis quatre années secondaires, puis l'université
  • Le cycle scolaire compte 74 jours par semestre
  • Il y a neuf mois d'école par an
  • L'école primaire (8 ans) est obligatoire
idem Gjakovë

Les élèves du Kosovo sont-ils motivés par la rentrée des classes ?

  • Oui, on est très motivés de pouvoir recommencer à étudier
  • Les enfants du Kosovo sont motivés par les systèmes scolaires européens et américains
Oui au moins ils sont très optimistes

Depuis la guerre, y a-t-il eu beaucoup de changements pour vous ? Etes-vous contents de ces changements ?

  • Oui il y a eu beaucoup de changements dans mon école, et j'en suis très content
  • Non, il n'y a pas eu beaucoup de changements
  • Le plus gros changement, c'est que maintenant on vit dans un pays libre. Je suis très content.
Depuis la guerre pas beaucoup de changement - on n'est pas très content

Est-ce que toutes les écoles sont maintenant en état de fonctionner ?

  • Oui, elles sont toutes opérationnelles
  • No elles ne lesont pas
  • 60% des écoles ont été remises en état
-

La période de guerre

Gjakova

Cabra

Dans quels pays les Kosovars ont-ils trouvé refuge ?

  • En Albanie
  • En Macédoine
  • Au Monténégro
  • En Belgique
  • En Allemagne
  • En Italie
  • Aux USA
80% en Albanie, 6% en Macédoine, 2% au Monténégro. 

Est-ce que tous les réfugiés sont rentrés maintenant ?

  • Non, ils ne sont pas encore tous rentrés
Non, pas encore

Pendant la guerre, que mangiez-vous ? que faisiez-vous ? comment surviviez-vous ? Comment faisiez-vous pour vous habiller ? pour vous laver ? 

  • Pendant la guerre, je suis resté à Gjakova, et je ne pouvais me laver que rarement parce qu'il n'y avait plus ni eau ni électricité. Je m'habille avec des pantalons, une chemise et un pull-over
  • Je pouvais me laver de temps en temps. On mangeait des pains au maïs et des fèves; du macaroni, du riz, du fromage et tout ce qu'on pouvait trouver et qui ne coûtait pas trop cher. J'ai du garder mon manteau et mes chaussettes tout le temps - parfois j'ai dû dormir avec. 
  • Je ne pouvais pas me laver. Il y avait 100 personnes dans une seule maison. J'ai gardé le même pantalon et le même pull pendant 78 jours. On les lavait chaque fois qu'on le pouvait, et on les mettait sécher pendant la nuit.
  • Moi ça allait, mais il y a des gens dont la maison a brûlé, et je ne sais pas ce qu'ils ont fait.
La plupart des gens mangeaient seulement du pain une fois par jour. Moi, j'ai vécu 7 jours avec 8 noix. Mais l'eau était aussi imortante que le pain, parce que la plupart des sources ou des puits avaient été empoisonnés. Chaque famille et chaque personne était dans une situation différente en ce qui concerne les vêtements et la nourriture, selon l'endroit où ils se trouvaient pendant la guerre. 

Combien de Kosovars ont dû quitter leurs maisons ?

  • Je ne sais pas, mais il y en a eu beaucoup
  • Un million de personnes ont dû quitter leurs maisons
  • 95% ont dû partir. 900.000 personnes
  • environ un million et demi
  • 60% de la poplation a été chassée de chez elle
  • 200.000 familles Kosovares ont été chassées
90% des familles Kosovares ont dû fuir leur maison. A Cabra, 100%.

La reconstruction

Gjakova

Cabra

Avez-vous reçu de l'aide des pays voisins ?

  • Non, mais nous avons été aidés par les pays occidentaux
  • On reçoit de l'assistance d'Albanie, pour la nourriture et le logement
On a reçu de l'aide non seulement des pays voisins mais aussi du monde entier

Est-ce qu'il y a encore des ONG au Kosovo maintenant ? lesquelles ?

  • Oui, il y a beaucoup d'ONG au Kosovo en ce moment. Par exemple Caritas Belgique, USAID, Act, Coopi, Caritas Albania, Red cross, World Food Program, Medicos del Mundo, Samaritan Purse, Solidarité, UNHCR, ICMC, ADRA, Shelter Now, Handicap International, Department for International development, Mother Teresa,…
Oui. Impossible de les nommer toutes

Est-ce que toutes les écoles sont reconstruites ? 

  • A Gjakova elles sont reconstruites, mais pas dans les villages aux alentours
  • 70% des écoles sontr reconstruites
Non

Avez-vous assez de nourriture ?

  • Oui, il y en a, mais on n'a pas beaucoup d'argent pour en acheter: à Gjakova maintenant il y a un très grand nombre de familles très pauvres
Oui, mais il nous manque de la viande fraîche, du lait, du beurre, des légumes et des fruits

Combien de maisons ont été incendiées ?

  • Beaucoup de maisons et de magasins
  • Plus de 50%
  • 1500 y compris les magasins
  • 1500
  • A Gjakova et dans les villages environnants il y a eu 5632 maisons incendiées
A Cabra, toutes (273)

Les maisons sont-elles reconstruites maintenant ?

  • Pas toutes, mais on est en train de les reconstruire
Non

Comment faites-vous pour la reconstruction ?

  • On reçoit de l'aide des ONG
  • La reconstruction est prise en charge par de nombreuses organisations internationales
On n'a pas encore commencé

Les jeunes et leur avenir

Gjakova

Cabra

Nous savons tous à quoi la vengeance peut conduire. Les jeunes reçoivent-ils une formation à la médiation ?
  • Je ne sais pas
  • Oui ils reçoivent une formation à la médiation
  • Oui, on reçoit cette formation par nos parents et nos professeurs
  • Bien que les crimes soient très récents, il faut rechercher les personnes qui ont été impliquées dans ces crimes
Oui, ils reçoivent cette formation

Comment les jeunes du Kosovo vont-ils être capables de surmonter les traumatismes causés par la violence ? La guerre et la purification ethnique sont-ils devenus un modèle de solution ?

  • Les jeunes Kosovars seront capables de surmonter les traumatismes s'ils peuvent jouer de temps en temps
  • Ils ont besoin de psychologues
  • La guerre et la purification ethnique ne sont pas une solution
  • Le temps va aider
  • La Croix-Rouge a un programme spécial pour les enfants
  • On sera capables de surmonter ces traumatismes seulement si les organisations étrangères nous aident en organisant des activités gratuites et des loisirs pour nous
  • Je n'ai pas la moindre idée si j'ai des traumatismes ou pas
  • Les ONG ont des programmes pour ces enfants
  • Cela dépend de leur situation
  • C'est très difficile de surmonter les traumatismes causés par la violence
Très difficile. Malheureusement oui, la guerre et la purificaion ethnique sont devenus des modèles. Ils doivent combattre l'ultra-nationalisme, le bolchevisme et le fondamentalisme s'ils veulent vivre en paix

Que pensent les jeunes du Kosovo de l'Europe et de sa civilisation ?

  • La guerre et la purification ethnique des Serbes a eu de graves conséquences pour les Albanais
  • Les gens du Kosovo pensent que la civilisation européenne n'est pas bien, parce que les Serbes ont tué des gens
  • Ils devraient montrer plus de tolérance pour les autres groupes ethniques
  • Pour l'Europe, nous pensons que Dieu vous bénit pour nous avoir aidés
  • Les gens du Kosovo pensent de l'Europe : oils sont bons, ce sont des excellents travailleurs, ils sont beaux et cultivés
  • Les Kosovars pensent que les Européens ont approche juste : Il ne faut pas se détester, mais il faut devenir tolérants et accepter une coexistence entre  plusieurs peuples
  • On espère faire partie de votre civilisation
-

Qu'est-ce que vous voudriez changer dans votre pays ?

  • Je voudrais que l'on reconstruise Gjakova, qui a été détruite par les Serbes, et que l'on donne de l'emploi à beaucoup de gens
  • Je voudrais changer presque tout, sauf le nom : Kosovo Libre
  •  
  • Je voudrais pouvoir garder mes traditions mais en même tempsêtre un progressiste
  • Dans mon pays je voudrais changer beaucoup de choses
  • Je voudrais que mon pays s'ouvre aux écoles européennes et américaines, et qu'on puisse collaborer avec vous
Tout excepté la nature et (?)

Qu'attendez-vous de l'avenir ?

  • J'espère garantir l'indépendance du Kosovo vis-à-vis des Serbes
  • Je voudrais passer de la guerre à une période de paix permanente
  • Je voudrais que tous ceux qui sont encore dans les prisons serbes puissent revenir et vivre en paix
  • J'espère que le Kosovo continuera à être libre
  • Une bonne éducation, une vie correcte, et la fin de la pauvreté
  • J'espère que le futur apportera des jours meilleurs à tout le monde au Kosovo
  • J'espère que cela va aller mieux
  • J'espère que le monde entier pourra vivre en paix, sans guerre ni crimes
  • J'espère un développement démocratique dans mon pays
Un meilleur futur, la vie et la prospérité
Après avoir vécu tant de drames, comment réagissez-vous à la situation actuelle ?
  • J'ai beaucoup de mauvais souvenirs, mais je vais les oublier parce que je suis un enfant
  • Je les hais, cela me rend nerveux et frustré
  • Je veux oublier tout cela et vivre ma vie
  • Je vais essayer d'oublier le passé. Je crois que mon avenir va être meilleur
  • On aura besoin d'une grande force pour faire face à la réalité, et j'espère qu'un avenir meilleur dans la liberté noius donnera la force d'aller de l'avant
  • Je réagis très mal
C'est nous qui sommes les principales victimes, mais nous n'allons pas nous venger. Si on utilise les mêmes méthodes que l'occupant a utilisé on est pire qu'eux

Quelle vie familiale les jeunes attendent-ils pour eux dans l'avenir ? 

Auront-ils des enfants qui iront à l'école à leur tour ?

  • Oui, les enfants qui vont à l'école ont une vie harmonieuse avec leur famille
  • Je veux avoir une grande famille et envoyer tous mes enfants à l'école
  • Pour moi, je veux une bonne vie de famille avec mes enfants et je veux qu'ils aillent à l'école
  • Dans l'avenir je veux être libre et heureux
  • Il y en a qui auront une vie familiale heureuse, et d'autres pas. Dans notre école il y a des enfants de toutes sortes de familles
Une vie familiale moderne. Oui l'éducation est notre futur : 75% des habitants du Kosovo ont moins de 25 ans.